Automobile et environnement : questions d'actualité

Illustration

Faut-il arrêter de produire des moteurs Diesel ?

Longtemps #1 des ventes en Europe, le moteur Diesel n'a plus tellement la cote depuis quelques années : scandales liés aux tricheries des constructeurs, disgrace dans les médias, rejet de la population, interdiction dans certaines villes... L'heure du moteur Diesel a-t-elle sonné ?

Après des décennies à être présenté comme le fleuron de l'industrie automobile française et européenne, le moteur Diesel est, en quelques années, devenu un symbole de l'impact environnemental lié à l'automobile. Décrié, pointé du doigt et menacé d'interdiction dans certaines grandes villes, l'avenir du moteur Diesel semble compromis. Au point qu'on pourrait se demander si cela vaut vraiment la peine de continuer à en produire : ne ferait-on pas mieux de le remplacer par de nouvelles technologies (hybrides ou électriques), et arrêter d'investir définitivement dans ce type de moteur qui semble obsolète ? Dans l'immédiat...

Impossible !

Et pas seulement pour des raisons idéologiques, mais aussi purement techniques et environnementales. A court terme, la disparition du Diesel sur nos routes n'est pas une option viable, et n'a donc que peu de chances de se produire dans la prochaine décennie.

- Le gazole est forcément produit lors du raffinage du pétrole -

Tout d'abord parce que le gazole (le carburant des moteurs Diesel), on le produit forcément quand on produit de l'essence et du kérosène pour les avions. Lors du raffinage du pétrole, celui-ci est décomposé en plusieurs carburant, dont le gazole fait inévitablement partie. S'il n'est pas utilisé, ce gazole est soit brulé (autant qu'il brule pour propulser une voiture), soit rejeté dans la nature (dans l'océan par exemple, c'est déjà arrivé par le passé...). Tant qu'on utilisera du pétrole dans les transports, des moteurs Diesel, il en faudra pour écouler les stocks de gazole !

Un petit schéma simplifié pour comprendre un peu mieux la distillation du pétrole :

Schéma distillation du pétrole

Si l'on veut réduire le nombre de moteurs Diesel, il faut donc s'attaquer à tous les moteurs qui utilisent du pétrole : moins de voitures thermiques (tous moteurs confondus), moins d'avions, moins de bateaux...

Car on l'oublie parfois, mais il n'y a pas que dans les voitures qu'on trouve des moteurs Diesel ! Tous les poids-lourds, et même les camionnettes, roulent au Diesel, de même que tous les bateaux au-delà d'une certaine taille. L'explication est toujours la même : tous ces véhicules sont conçus pour une utilisation intensive, et sont de toute façon assez chers et lourds. Les principaux défauts du moteur Diesel (son poids, sa complexité et son prix) sont gommés sur moyen de transport de grande taille : sur un camion de plusieurs tonnes, on peut se permettre d'avoir un moteur 100kg plus lourd, alors que sur une petite voiture citadine... C'est déjà beaucoup moins évident ! En revanche, les avantages du moteur Diesel sont d'autant plus intéressants : faible consommation, robustesse, maturité de la technologie... Sur un camion, un bus, une camionnette ou même une grosse voiture, rouler à l'essence couterait nettement plus cher à l'utilisation, émettrait plus de CO2, et ne présenterait pas vraiment d'intérêt.

- Tous les poids-lourds, et même les camionnettes, roulent au Diesel. C'est pour le moment la motorisation la plus rentable et la plus fiable, c'est également la moins émettrice de CO2. -

Dans ces types de véhicules, l'arrêt du Diesel n'est pas encore envisagé. C'est pour le moment la motorisation la plus rentable et la plus fiable, c'est également la moins émettrice de CO2. Des projets de poids lourds électriques sont en cours, mais ils ne pourront être commercialisés de façon viable avant plusieurs années.

Si l'on se penche sur le cas des voitures pour particuliers, là aussi le Diesel a encore son mot à dire. S'il n'est certainement pas le moteur idéal pour un citadin, il devient nettement plus intéressant pour les gros rouleurs. La consommation de carburant étant nettement moindre que pour un moteur essence, et l'autonomie clairement supérieure à celle d'un moteur électrique, le Diesel reste la solution de prédilection pour ceux qui roulent souvent et longtemps. Les émissions de CO2 de ces utilisateurs seront naturellement réduites (moins de consommation, c'est moins de CO2 rejeté), et ils pourront compter sur un moteur prévu pour ces conditions de roulage.

- Le Diesel reste la solution de prédilection pour ceux qui roulent souvent et longtemps. -

On ne sera donc pas surpris de voir les voitures adaptées aux grandes distances (berlines, compactes, SUV, ... mais pas citadines !) être proposées avec une motorisation Diesel pendant un bon moment encore, et à juste titre !

Les constructeurs ont enfin une dernière bonne raison de maintenir les moteurs Diesel dans leur gamme : les taxes sur les émissions de CO2. En effet, à partir de 2021, les fabriquants d'automobiles devront s'affranchir d'une taxe conséquente si les émissions de CO2 moyennes de leurs voitures vendues sont trop élevées. Les ventes de voitures électriques restant encore marginales, ce sont les véhicules essence et Diesel qui feront l'essentiel des ventes. Et le Diesel émettant significativement moins de CO2 que l'essence... Les constructeurs auront tout intérêt à maintenir une part importante de moteurs Diesel dans leurs ventes ! Sous peine de risquer des amendes dangereusement élevées...

Alors, on ne change rien ?

Bien sur que si ! Et c'est déjà en route chez les constructeurs depuis quelques années. Ce qui a déjà complètement changé depuis 3 ou 4 ans, c'est l'utilisation des moteurs Diesel dans les petites voitures, y compris les citadines (Renault Twingo, Citroen C1, ...). Avant le Dieselgate, les tricheries des constructeurs leur permettaient d'intégrer un petit moteur Diesel sur ces voitures, tout en respectant les normes officielles. Aujourd'hui, les normes se sont sévérisées, la triche n'est plus possible, et intégrer un moteur Diesel qui respecte les niveaux de polluants légaux sur une petite voiture n'est tout simplement plus réaliste. Les motorisations Diesel ne sont donc plus proposées que pour les véhicules adaptés, ce qui est déjà un beau progrès par rapport au début des années 2010 !

- Intégrer un moteur Diesel qui respecte les niveaux de polluants légaux sur une petite voiture n'est tout simplement plus réaliste -

D'autre part, en termes d'investissements, la transition est déjà en route. A tort ou à raison, les constructeurs et équipementiers automobiles ont largement réduit les dépenses dans le secteur du Diesel pour se concentrer sur l'électrification des véhicules. D'énormes progrès ont été faits ces dernières années sur la technologie des moteurs Diesel, et devraient permettre de respecter les normes pendant quelques années sans ré-investissement massif. Les investissements sur les moteurs essence ont également augmenté au détriment du Diesel. Les constructeurs ont donc déjà adapté leur feuille de route de façon a réduire la place du Diesel dans leurs dépenses !

En conclusion

Le Diesel sur nos routes, ce n'est pas fini. Les poids lourds et les camionnettes vont encore les exploiter pendant plusieurs années, de même que certaines de nos voitures, car c'est le type de propulsion le mieux adapté à leur utilisation. Depuis quelques années, les nouvelles normes plus sévères ont poussé les constructeurs à retirer les motorisations Diesel des plus petits véhicules, laissant une plus grande place à l'électrification.

Paul Guillard | Publié le 29 Jul 2020 - Crédit photo : Wikiwand.com

855 vues

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Pour ajouter un commentaire, vous devez vous inscrire ou vous connecter à votre compte !

Aucun commentaire pour le moment...

Enjeux environnementaux
Automobile et environnement

Retrouvez ici des informations sur la pollution atmosphérique liée aux transports, sur les normes d'émissions et sur les progrès récents de l'industrie automobile.

Apprenez-en plus sur la pollution atmosphérique liée aux transports.

En savoir plus

Les types de motorisations
Les types de motorisation

Dans cette rubrique, vous découvrirez les différents types de motorisation, leur fonctionnement, leurs avantages et inconvénients, et comment ils impactent l'environnement.

Découvrez en détails les différents types de motorisations.

Découvrir les types de moteurs

Questions d'actualité
Débats automobiles

Retrouvez ici nos analyses sur la situation et les perspectives du marché automobile en Europe.

Nos analyses du marché automobile

Comprendre le marché automobile

Témoignages nouvelles technologies
Retours d'expérience

Retrouvez ici des témoignages d'utilisateurs de voitures électriques, hybrides ou hybrides rechargeables, pour vous aider à faire le bon choix.

Des utilisateurs de nouvelles technologies témoignent.

Voir les témoignages